Une première européenne sur le barrage de l'Ortolu



Rénovation intérieure et extérieure de la canalisation principale (prise et vidange) du barrage de l'Ortolu

 

 

Inauguré en 1995, le barrage de l’Ortolu situé en Corse du sud, dispose d'une capacité de stockage de près de 3 millions de m3 d’eau brute.

 

Cheville ouvrière de la desserte en eau brute de la vallée éponyme, cet ouvrage a récemment fait l’objet d’un vaste chantier de réhabilitation.

 

En juillet 2013, une expertise menée par un robot avait alors mis en évidence une perte de matière importante (jusqu’à 70% à certains endroits) pour l’unique conduite de prise et de vidange traversant le barrage « en remblais ».

 

L’eau chargée parfois en sédiments extrêmement agressifs et anguleux a vraisemblablement contribué à ce fort phénomène d’abrasion et de corrosion, entrainant une forte dégradation du revêtement intérieur d’origine.

 

Compte tenu de son rôle majeur lié à la sécurité du barrage, rénover cette conduite était devenu une nécessité.

 

Malgré les nombreuses crues de novembre et de décembre 2016 qui ont entraîné un retard de plus d’un an dans l’exécution des travaux et un surcoût supplémentaire de 100 000 euros, à la charge de l’OEHC,l’ensemble de l’opération relative à la réhabilitation de la canalisation de prise du barrage touche à sa fin..

 

La méthodologie de rénovation appliquée à ces travaux est présentée ci-après.

 

Avant de pouvoir réaliser la rénovation de l’intérieur de la conduite, des opérations liées à la sécurité du chantier ont été nécessaires :

 



  • Des travaux subaquatiques consistant à :



                     - Déposer les crépines d’aspiration et de vidange

                    - Mettre en place des plaques pleines en lieu et place de ces crépines pour travailler à l’aval de ces dernières en toute sécurité.

 

  • Des travaux à l’intérieur de la galerie du barrage consistant à :

 

                         - Remplacer la vanne de garde de la crépine d’aspiration.

                         - Remplacer la vanne de garde de la crépine de vidange.

 

La phase relative à la rénovation, à proprement parler de la conduite, a alors débuté :

 

3 étapes nécessaires à la réhabilitation de la conduite

 

  • L'hérissonage avec l’intervention d’un racleur permettant de griffer l’intérieur de la canalisation afin de retirer les concrétions et taches de rouilles.
  • ​L'hydrocurage​de la conduite à 300 bars de pression, à l’aide d’un camion hydrocureur.
  • L'application d'une résine polyuréthane ​après les phases de nettoyage sur le revêtement de la conduite.

 

Cette dernière étape s’est avérée particulièrement délicate, puisque le procédé oblige à une application instantanée de la résine dans la conduite par un diffuseur, au fur et à mesure de l’avancée du chariot à l’intérieure de la conduite, en respectant scrupuleusement l’homogénéité des épaisseurs appliquées.  Au préalable, la conduite avait été asséchée durant plus d’une journée.

 

Il faut saluer ici la prouesse technique réalisée par l’entreprise sur une canalisations de gros diamètre (1000mm) sur près de 140 mètres linéaires.

 

Pour un investissement total de 500 000 euros, l’OEHC réalise ainsi une opération de grande ampleur et d’une belle technicité, sur un ouvrage de stockage d’eau brute, vital pour l’activité agricole du Sartenais Valinco.

Partager
New accueil 2018

OEHC
Avenue Paul GIACOBBI
B.P 678
20601 BASTIA
Tél. : 04.95.30.93.93
Fax : 04.95.30.50.29

Actualités

Signature de la Charte pour une gestion raisonnée de la ressource en eau

A l'initiative de L'OEHC, les offices et agences de la Collectivité de Corse, avec l'ensemble des acteurs du monde agricole, ont  signé une charte pour la gestion raisonnée de l'eau.

CA décentralisé de l'OEHC, en Balagne

 

L'OEHC a organisé son premier conseil d’administration décentralisé, en Balagne.

Travaglii di rinnuvillamentu di a canalizazione di l' Asinau

 

L’OEHC poursuit ses travaux de renouvellement de canalisation. Cette fois sur la conduite 400 mm de l' Asinau, avec le remplacement de la conduite en acier.
 Des travaux nécessitant une préparation importante en termes de sécurité et de stratégie de mise en place.

 

Le dispositif de prélèvement sur la Figarella : un apport complémentaire pour le barrage d'E Cotule

 

Suite à une année 2017 particulièrement sèche, le remplissage naturel du barrage d’E Cotule s’élevait seulement à 46% de sa capacité de stockage, durant la période hivernale.

Risque de pénurie d’eau dans le Cap Corse

 

Réunion entre l’OEHC et les communes du Cap Corse

Une première européenne sur le barrage de l'Ortolu



Rénovation intérieure et extérieure de la canalisation principale (prise et vidange) du barrage de l'Ortolu

Chantier de renouvellement  des conduites en acier du barrage de Figari

 

En amont de la saison estivale, l’OEHC a programmé plusieurs opérations de maintenance sur ses ouvrages.

Saveriu Luciani élu à la présidence du comité de bassin de Corse

 

La création de la Collectivité de Corse, au 1er janvier 2018, ainsi que la prise en compte des nouveaux périmètres et compétences des Communautés de Communes insulaires, vient modifier la composition du Comité de bassin de Corse et permettra l’intégration d’acteurs de la biodiversité.

Rencontre entre l'OEHC et le monde agricole

 

À l’initiative du Président de l’OEHC, une réunion d’information s'est déroulée la semaine dernière en présence des représentants de l’ODARC, de la chambres régionale et départementale d’agriculture et des représentants des filières agricoles.